mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba réitère le risque de transmission du Covid-19 par des cas asymptomatiques

La Havane, 10 juin (Prensa Latina) Les autorités sanitaires cubaines ont réitéré aujourd’hui le risque de transmission du Covid-19 par des personnes asymptomatiques porteuses de la maladie, et le pays maintient les mesures de protection en ce sens.

Lors d’une conférence de presse, le directeur d´Épidémiologie du Ministère de la Santé Publique, Francisco Durán, a rappelé que bien qu’une haute fonctionnaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ait récemment désavoué le fait que les cas asymptomatiques transmettent la maladie, l’entité elle-même avait ensuite démenti ce commentaire.

Selon le spécialiste, l’OMS a déclaré à cet égard que le rôle joué par les cas asymptomatiques dans la propagation du SRAS-Cov-2 n’est pas encore connu avec certitude et que la question est en cours d’examen, « mais en tout cas, on ne peut exclure la contagion à partir de ces personnes ».

Durán a expliqué que des cas d’asymptomatiques ayant infecté d´autres personnes avaient été signalés à Cuba, et qu’il s’agissait en particulier de personnes venues d’autres pays, qui n’avaient jamais eu de symptômes.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, il a été démontré que de nombreux porteurs du Covid-19, deux ou trois jours avant l’apparition des symptômes, ont déjà une charge virale suffisante pour être détectée par les examens de PCR en temps réel.

‘Par conséquent, s’il y a une charge virale détectable, la transmission est possible’, a-t-il affirmé.

Durán a également évoqué la question de la transmission possible du SRAS-Cov-2 par les animaux domestiques, un sujet qui suscite beaucoup d’intérêt dans la population.

Il a précisé que, bien qu’il existe dans certains pays des rapports faisant état d’animaux tels que des chiens ou des chats positifs à la maladie, il n’est pas prouvé à l’heure actuelle qu’ils puissent transmettre le virus à des êtres humains et qu´il s´agit d´une autre question qui fait l’objet de recherches.

peo/ode/lmg

EN CONTINU
notes connexes