vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouverneur de la région péruvienne d’Arequipa remercie les médecins cubains

Arequipa, Pérou, 11 juin (Prensa Latina) Le gouverneur d’Arequipa, Elmer Cáceres, a exprimé sa reconnaissance pour la présence sur place de 26 travailleurs de la santé cubains venus dans cette ville péruvienne pour combattre le Covid-19.

‘Je suis très reconnaissant au pays frère de Cuba, merci pour votre soutien et solidarité, merci aux médecins de Cuba. Je suis sûr qu’ils feront un excellent travail comme nos professionnels’, a-t-il exprimé.

Il a ajouté que professionnels cubains ‘partageront toute leur expérience avec nos courageux médecins d’Arequipa pour gagner cette bataille contre le coronavirus SARS-Cov-2’.

‘Nous sommes reconnaissants pour la confiance placée en nous et nous allons partager toute notre expérience dans différents domaines et avec tous les spécialistes que nous avons dans notre équipe, de sorte que nous vaincrons ensemble le coronavirus SARS-Cov-2’, a déclaré Yanet Fernández, Coordinatrice de la brigade Henry Revee à Arequipa.

Elle a expliqué que la brigade Henry Revee est spécialisée dans la réaction rapide aux catastrophes et a travaillé dans plusieurs pays du monde, se trouvant actuellement active dans la lutte contre le Covid-19 dans 26 pays.

Fernández a participé à la remise d’équipements personnels de protection, par le gouverneur Cáceres, à l’hôpital Honorio Delgado, où travaille une partie du groupe de 26 médecins et infirmiers cubains.

La présence des Cubains a également été saluée par des membres de l’Association des professionnels péruviens diplômés à Cuba, qui compte 300 médecins à Arequipa.

L’un d’eux, Ivan Zeballos, a souligné l’importance du modèle cubain de soins primaires et la façon dont ce pays caribéen a réussi à contrôler la pandémie de sorte que les médecins arrivés dans la région d’Arequipa apporteront une contribution significative pour contrôler le coronavirus SARS-Cov-2 dans la région.

Vingt-sept autres médecins et infirmiers cubains mènent la même lutte dans la région d’Áncash, tandis que 16 le font dans celle de Moquegua et un nombre similaire dans celle d’Ayacucho.

Au Pérou, la collaboration médicale cubaine est largement reconnue depuis que la première brigade est arrivée dans ce pays il y a un demi-siècle pour aider les sinistrés du tremblement de terre de mai 1970.

peo/Jha/Mrs/cvl

EN CONTINU
notes connexes