mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Diaz-Canel : Cuba vainc le Covid-19 au milieu d’un brutal blocus des États-Unis

La Havane, 12 juin (Prensa Latina) Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a reconnu hier le défi lancé par le Covid-19 au milieu du blocus brutal du gouvernement des États-Unis imposé à l’activité économique et financière du pays.

‘L’entrée du nouveau coronavirus nous a posé un défi colossal parce qu’il est arrivé au milieu d’une tempête d’actions de blocus qui ont atteint des sommets dans l’histoire de ce génocide brutal’, a-t-il affirmé lors de sa participation à l’émission télévisée Mesa Redonda.

Cependant, a-t-il ajouté, la nation se prépare à revenir petit à petit à la normale en milieu de semaine prochaine ou au début de la semaine suivante.

‘Dans la mesure où nous sommes plus efficaces, dans la mesure où nous obtenons de meilleurs résultats dans la phase de récupération, nous arriverons plus rapidement à la normalité du pays’, a-t-il manifesté.

Selon le mandataire, la nation demande une stratégie de renforcement économique pour la crise mondiale qui s´approche suite à la pandémie.

Diaz-Canel a reconnu les efforts de secteurs comme la santé et la science dans l’organisation d’un protocole pour combattre le virus SARS-Cov-2.

‘Ici, il n’y a rien à improviser quand les premiers cas sont apparus, une articulation magnifique de la force civile avec les forces militaires a été créée en fonction d’un même objectif qui a été celui de protéger la vie humaine’, a-t-il commenté à ce sujet.

Il a également salué le travail des collaborateurs cubains qui soutiennent la lutte contre la pandémie dans plus d’une trentaine de pays à la demande de leurs gouvernements.

Diaz-Canel a souligné à cet égard l’œuvre visionnaire du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, dans des domaines stratégiques comme la santé publique, la science et les ressources humaines.

‘Surtout dans le but de servir la santé et la vie libérées d’une vision mercantiliste qui est celle qui a anéanti toute l’expression possible d’un groupe d’États et de gouvernements dans les conditions actuelles’, a-t-il souligné.

peo/tgj/ebr

 
EN CONTINU
notes connexes