vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les autorités territoriales fixeront les prix de produits locaux à Cuba

La Havane, 16 juin (Prensa Latina) Les administrations territoriales établiront les prix des produits manufacturés locaux durant la première phase de reprise post-Ccovid-19 à Cuba dans le but de prioriser la production alimentaire, a annoncé aujourd’hui une source officielle.

Le but est d’encourager la création de mini-industries qui résolvent les problèmes dans les territoires et forment partie du plan alimentaire, a expliqué la ministre cubaine des Finances et des Prix, Meisi Bolaños.

Elle a indiqué à la télévision nationale que durant la deuxième phase, sur les trois prévues pour la première étape de redressement après la pandémie, les prix seront approuvés par le gouvernement.

Bolaños a fait observer qu’une autre mesure annoncée dans le secteur financier pour l´étape de récupération consistait à accorder la priorité à la prise en charge différenciée des personnes âgées, par téléphone et par courrier électronique, afin d’éviter qu’elles ne se rendent dans les services fiscaux.

Elle a déclaré que les obligations de paiement seraient toujours suspendues au cours de la première phase et réactivées à partir de la seconde étape.

La ministre a également rappelé l’importance de la régulation des prix pour protéger la hausse des salaires et la population au milieu de la bataille contre le Covid-19, qui a conduit à faire face à la spéculation sur les coûts de certains produits.

Le retour progressif à la normale à Cuba, près de trois mois après le premier cas de Covid-19, comprend une étape initiale structurée en trois phases, avec des mesures dans divers domaines et des protocoles sanitaires stricts.

Les autorités cubaines ont expliqué la semaine dernière que cette première étape prévoit des actions pour la reprise post-Ccovid-19, tandis que la seconde se concentrera sur le renforcement de l’économie pour faire face à la crise prolongée qui se produira au niveau mondial.

La distanciation physique, l’utilisation obligatoire du masque et le travail à distance et télétravail font partie des mesures qui sont maintenues.

Parmi les autres mesures figurent la reprise progressive des services hospitaliers, l’interdiction d’entrée dans les centres de travail des travailleurs présentant des symptômes respiratoires et la désinfection des mains et des surfaces obligatoire.

peo/rgh/lbp

EN CONTINU
notes connexes