vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un Haïtien sur quatre n´est pas inscrit sur les registres

Port-au-Prince, 19 juin (Prensa Latina) Au moins trois millions d’Haïtiens, soit un quart de la population, vivent aujourd’hui sans carte d’identité et sans figurer dans les statistiques.

Wilfrid Bertrand, directeur général des Archives nationales, a expliqué que cela répond à un système d’état civil obsolète et dysfonctionnel qui a plus d’un siècle.

Le système est complètement obsolète, tandis que les spécialistes sont dans les villes, beaucoup d’habitants vivent loin des centres urbains, sans compter la désorganisation des services, a-t-il expliqué au quotidien Le Nouvelliste.

Les départements Artibonite, Centre et Grand ‘Anse figurent parmi les plus en retard dans ce domaine. Beaucoup d’Haïtiens ne disposent pas de service de registre de naissance.

Bertrand a fait observer qu’il n’y avait pas non plus de sensibilisation à l’enregistrement des naissances et que le gouvernement ne disposait pas d’un organisme capable de superviser le travail des services de l’état civil dans l’ensemble du pays.

L’année dernière, à la suite de l’échec des élections législatives, l’Office national d’identification (ONI) a assuré que les conditions étaient réunies pour l’enregistrement des personnes sans papiers, mais le projet est resté en suspens au milieu de la crise politique qui a paralysé le pays.

peo/tgj/Ane

EN CONTINU
notes connexes