mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Oliver Stone plaide pour le prix Nobel de la Paix pour les médecins cubains

Los Angeles, Etats-Unis, 13 août (Prensa Latina) Le cinéaste américain Oliver Stone a déclaré hier son admiration pour le travail humanitaire des médecins cubains après avoir signé la pétition de demande d’attribution du prix Nobel de la Paix aux brigades médicales du contingent Henry Reeve.

J’ai toujours admiré le travail humanitaire des médecins cubains dans tant de pays touchés par des pandémies, des catastrophes naturelles et des maladies évitables. La Brigade Henry Reeve mérite le Prix Nobel de la Paix. Rejoignez @Cubanobel et signez la pétition aujourd’hui! a exhorté le réalisateur sur son profil sur le réseau social Twitter.

L’artiste présente ci-dessous un lien hypertexte vers le site https://www.cubanobel.org/nobelcuba, où n’importe qui peut manifester son soutien à cette campagne.

Trois Oscars et cinq Golden Globes distinguent la carrière de Stone, un réalisateur qui s’inspire souvent de faits réels pour concevoir la plupart de ses œuvres.

Une grande partie des prix ont été remportés par Peloton (1981), Wall Street (1987) et Né le 4 juillet (1989), mais ses provocations depuis le cinéma ont dépassé les limites quand il a donné forme en 1990 à JFK : affaire en cours, où il évoque l’existence d’un complot pour assassiner le président Kennedy.

Son biopic Nixon (1995), magistralement interprété par Anthony Hopkins, n´a pas non plus été du goût de tous.

En 2003, il a sorti Commandant, autour de la figure du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, et a continué à s’immerger dans des travaux de cour historique avec la réalisation en 2004 d’Alexander, sur la vie d’Alexandre le Grand, interprété par l’artiste irlandais Colin Farrell.

Cette œuvre a été suivie en 2006 par World Trade Center, un film avec Nicolas Cage dans lequel le réalisateur a abordé l’impact humain de la destruction des Tours jumelles de New York le 11 septembre 2001.

Stone a également sorti en 2014 Mon ami Hugo, en hommage au premier anniversaire de la mort du leader latino-américain Hugo Chavez.

Le film Snowden (2016), sur les révélations alarmantes de l’ancien employé de la NSA (National Security Agency), Edward Snowden, est une autre œuvre importante du réalisateur.

peo/agp/msm

EN CONTINU
notes connexes