jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Royaume-Uni critiqué pour achat abusif de vaccins contre le Covid-19

Londres, 15 août (Prensa Latina) L’organisation britannique Global Justice Now a averti aujourd’hui que l’achat anticipé de vaccins contre le Covid-19 par le Royaume-Uni laisserait les pays les plus pauvres sans accès à l’antidote potentiel.

En concluant des contrats à l’avance, le gouvernement britannique contribue au nationalisme des vaccins pratiqués par les nations les plus riches, a affirmé l’ONG dans une déclaration publiée sur son site Internet.

Le texte, publié après que Londres a déclaré hier qu’il a assuré 90 millions de doses supplémentaires de deux vaccins potentiels contre le Covid-19, prévient que ces accords réduiront la disponibilité du produit pour les groupes vulnérables dans les pays pauvres et saperont les efforts déployés au niveau mondial pour assurer une répartition équitable.

Il cite en outre l’activiste Heidi Chow, qui accuse le gouvernement britannique de rompre sa promesse de soutenir l’accès équitable aux vaccins contre le Covid-19 et l’exhorte à travailler avec le reste du monde pour vacciner d’abord les groupes les plus vulnérables « où qu’ils vivent ».

Global Justice Now se fait également l’écho des déclarations de Dermaid Mcdonald, de l’organisation Just Treatment (Traitement équitable), qui compare la concurrence actuelle pour les vaccins encore en développement avec la course aux armements.

Ce type de nationalisme du Covid-19, combiné avec les monopoles des grandes sociétés pharmaceutiques, met en danger la vie de nombreuses personnes, y compris les patients du système de santé britannique et son personnel, a déclaré Mcdonald.

Saoirse Fitzpatrick, de l´organisation StopAids, a pour sa part exhorté le gouvernement conservateur du premier ministre Boris Johnson à démontrer par des faits qu’il ne pratique pas le dénommé nationalisme de vaccins et être leader de la collaboration et la coordination mondiales dans la recherche de l’antidote contre le nouveau coronavirus.

Global Justice Now maintient une pétition en ligne qui demande au gouvernement de veiller à ce que tout vaccin mis au point avec des fonds publics du Royaume-Uni soit mis à la disposition de tous à des prix abordables.

Avec les accords conclus la veille avec les laboratoires nord-américains Johnson & Johnson et Novavax, le Royaume-Uni, avec une population d’un peu plus de 66 millions d’habitants, a porté à 340 millions le total des doses contractées à l’avance.

peo/tgj/nm

EN CONTINU
notes connexes