mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un documentaire expose la richesse culturelle de Cuba avec une vision espagnole

La Havane, 15 août (Prensa Latina) Le documentaire Herencia (Héritage) de la réalisatrice espagnole Ana Hurtado, qui expose la richesse culturelle de l’île, a été présenté dans cette capitale jeudi dernier avec la collaboration de l’Union des écrivains et artistes de Cuba (Uneac).

L’œuvre audiovisuelle, enregistrée en 2017, a présenté les interviews de membres de cette institution, dont l’ethnologue et président d’honneur, Miguel Barnet, l’historien, Rolando Renzoli, et le journaliste et chercheur, Pedro de la Hoz, qui ont approfondi l’héritage culturel africain.

Il faut en outre noter la participation de musiciens, d’artistes et de gloires du sport comme le chef d’orchestre, Luis Loyola, le compositeur Edesio Alejandro, le détenteur du record mondial de saut en hauteur, Javier Sotomayor, et des membres du célèbre groupe de rumba Yoruba Andabo.

Le documentaire a été diffusé en Amérique Latine par la chaîne de télévision Telesur et montre un large éventail d’expressions, de symboles et d’attributs qui constituent l’identité culturelle de la nation, dont les racines sont issues de l’héritage africain et espagnol.

L’Afrique n’est pas seulement une influence, mais une présence vivante dans les expressions de l’art populaire traditionnel de Cuba, dont le passé historique doit beaucoup aux hommes et aux femmes esclaves, qui nous ont laissé un patrimoine culturel très vaste, a déclaré Barnet.

Lors du 94ème anniversaire de la naissance de Fidel Castro, l’intellectuel a souligné la lutte du leader historique de la Révolution cubaine pour une politique culturelle inclusive, qui a brisé les tabous et les préjugés établis avant 1959 et reconnu la pluralité des croyances religieuses qui cohabitent dans la plus grande des Antilles.

Musique, syncrétisme, transculturation et histoires de vie se rejoignent dans Herencia, un film qui expose la réalité contemporaine de l’île, a déclaré à Prensa Latina son producteur, Jorge Luis Lobato.

Avec la collaboration de la Commission José Antonio Aponte, l’œuvre rend hommage à la rébellion esclave et au culte des orishas appartenant au panthéon yoruba ainsi qu’à d’autres croyances qui prédominent dans la société cubaine.

peo/tgj/chm/cvl

EN CONTINU
notes connexes