mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU dément les affirmations du chef des douanes au Liban

Beyrouth, 18 août (Prensa Latina) L’ONU a démenti aujourd’hui les affirmations du chef de la douane au Liban, Badri Daher, concernant son autorisation présumée de décharger des matières explosives ayant causé la tragédie du 4 août dernier.

Daher a déclaré que la Force Intérimaire de l’ONU au Liban (Finul) avaient inspecté et autorisé en 2013 la livraison de près de 3.000 tonnes de nitrate d’ammonium dans des entrepôts du port de Beyrouth.

Selon le journal local Al-Akhbar, le chef des douanes a rapporté que le navire Rhosus avait pénétré dans les eaux du pays et, avec cette charge explosive, était arrivé au terminal portuaire de Beyrouth.

Au cours de cette opération, a-t-il dit, la Finul, chargée de vérifier l’entrée d’armes au Liban, n’a vu aucun danger dans le contenu du navire qui a quitté la Géorgie pour le Mozambique.

‘Nous ne sommes pas autorisés à commenter les rapports médiatiques relatifs au processus judiciaire en cours, mais l’ONU n’aborde ni n’inspecte ni n’est responsable d’autoriser l’accès aux ports libanais’, a indiqué le porte-parole de la Finul, Andrea Tenenti.

Notre rôle, a-t-il ajouté, est de transmettre aux autorités libanaises la proximité d’un navire suspect.

‘Toute demande d’information, a-t-il ajouté, doit être adressée aux autorités libanaises’, a-t-il expliqué.

Le juge Fadi Sawwan a interrogé le chef des douanes pendant quatre heures et demie pour son implication présumée dans l´explosion du terminal portuaire, tuant environ 180 personnes, en blessant 7.000 autres et endommageant partiellement ou totalement 300 mille habitations.

Sawwan a engagé des poursuites contre près de 25 personnes prétendument liées aux explosions pour manque de sécurité dans le stockage de près de 3.000 tonnes de matières explosives.

peo/mem/arc

EN CONTINU
notes connexes