vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chancelier du Venezuela rejette la rhétorique de la Colombie

Caracas, 21 août (Prensa Latina) Le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a accusé hier le président colombien, Iván Duque, d’utiliser une rhétorique d´ingérence contre le gouvernement vénézuélien pour distraire l’opinion publique des problèmes internes de son pays.

Par un message publié sur le réseau social Twitter, le ministre des Affaires Étrangères a rejeté les déclarations de Duque sur les prétendues négociations entre l’Exécutif bolivarien et l’Iran pour l’achat de missiles à moyenne et longue portée.

« En Colombie, les massacres, la violence déchaînée, le trafic incontrôlable des stupéfiants ne cessent pas. (…) Ivan Duque revient aux infamies et à la fiction anti-vénézuélienne pour distraire l’opinion publique », a affirmé le titulaire sur la plate-forme communicationnelle.

Désigné par le Venezuela comme le principal allié des États-Unis dans leur politique de changement de régime, Duque a également repris le discours sur les liens supposés du gouvernement de Nicolas Maduro avec des groupes insurgés colombiens comme l’Armée de libération nationale.

En septembre 2019, les autorités de Caracas ont porté plainte contre l’administration d’Iván Duque auprès de l’Organisation des Nations Unies pour avoir présenté de fausses preuves devant cet organe international concernant la prétendue présence de guérilleros colombiens sur le territoire vénézuélien.

En réponse à ces allégations, le Venezuela a fourni des preuves de l’existence en Colombie de camps d’entraînement de groupes paramilitaires chargés de perpétrer des agressions contre la nation bolivarienne, comme l’incursion terroriste avortée du 3 mai dernier.

De même, le président Nicolás Maduro a rejeté cette semaine les appels de son homologue colombien à ignorer les résultats des élections législatives prévues pour le 6 décembre prochain au Venezuela.

peo/tgj/Wup

EN CONTINU
notes connexes