samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement de facto refuse les sauf-conduits d’anciens fonctionnaires boliviens

La Paz, 21 août (Prensa Latina) Le gouvernement de facto de Bolivie a refusé hier le sauf-conduit aux anciens fonctionnaires du Mouvement Vers le Socialisme (MAS) qui ont obtenu l’asile à l’ambassade du Mexique sur place après le coup d’État contre Evo Morales en novembre 2019.

Le vice-ministre de la Coordination gouvernementale, Israel Alanoca, a déclaré à la station locale Radio Fides que la résolution approuvée la veille par les députés demandant ce laissez-passer est dépourvue d’effet juridique et n’est pas contraignante envers le pouvoir exécutif.

Le groupe du MAS à la Chambre des députés de Bolivie a adopté un projet de loi visant à accorder des sauf-conduits aux sept personnes réfugiés, dont l’ancien ministre de la Présidence, Juan Ramón Quintana.

Le législateur Gonzalo Aguilar du MAS, mouvement politique dont Evo Morales a été le dirigeant, a répété que les accusations contre ces anciens fonctionnaires sont basées sur la persécution politique et qu´aucune preuve n´a été apportée.

Plusieurs de ces anciens fonctionnaires ont reçu des mandats d’arrêt pour sédition, terrorisme, financement du terrorisme et incitation publique à la délinquance.

peo/jcm/lbp

EN CONTINU
notes connexes