vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Soutien à la demande du Prix Nobel de la Paix pour les médecins de Cuba

Par Waldo Mendiluza

Paris, 27 août (Prensa Latina) Le dirigeant du Parti Communiste Français (PCF) Laurent Péréa a soutenu aujourd’hui la demande croissante d’attribuer le Prix Nobel de la Paix 2021 aux brigades médicales cubaines du contingent Henry Reeve qui combattent le Covid-19 dans le monde.

Dans des déclarations à Prensa Latina, Péréa a souligné que les professionnels cubains de la santé apportent leur solidarité à d’autres pays touchés par le Covid-19, alors que le blocus imposé par les États-Unis multiplie l’impact de la pandémie sur l’île.

Gagner cette bataille pour la remise du Prix Nobel de la Paix est un moyen de lutter contre le blocus meurtrier et son objectif d’empêcher l’arrivée de nourriture et de médicaments à Cuba, a souligné le membre du Bureau National du PCF et responsable des relations avec l’Amérique Latine.

Péréa a réitéré le soutien des communistes français, exprimé auparavant par d’autres de leurs dirigeants, à une demande qui, sur le sol français, a trouvé un soutien remarquable grâce à la voix de dizaines de personnalités et d’organisations de solidarité, syndicales et politiques.

Le maire de Saint-Capraise-de-Alinde, une commune située dans le département de la Dordogne, a défendu la reconnaissance de la réalité de l’humanisme et de la solidarité cubains face aux campagnes médiatiques néolibérales.

Selon Péréa, le PCF est engagé dans le renforcement de l’unité des secteurs qui, en France, en Europe et dans le monde, luttent contre le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à la plus grande des Antilles depuis près de six décennies.

La lutte pour Cuba et contre le blocus est aussi pour l’Amérique Latine et pour toutes les forces progressistes qui font face aux agressions de l’impérialisme; les peuples se lèvent et il est de notre devoir de les accompagner, a-t-il manifesté.

peo/jf/wmr

EN CONTINU
notes connexes