lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Sanctions nord-américaines contre Cuba : un opportunisme électoral en pleine course

La Havane, 2 octobre (Prensa Latina) L´intensification de la politique hostile du gouvernement des États-Unis contre Cuba, alors que la course électorale continue aujourd’hui, est dénoncée par La Havane comme un opportunisme en vue du scrutin présidentiel de novembre prochain.

Au cours des dernières jours, Washington a publié de nouvelles mesures à un rythme accéléré contre la plus grande des Antilles et a fustigé la coopération médicale internationale dans le contexte des rencontres tenues entre membres de l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS).

Mercredi, le Département du Trésor nord-américain a annoncé une sanction contre le directeur du Grupo de Administración Empresarial S.A. (Gaesa), Luis Alberto Rodriguez. Cette mesure s’ajoute à la réglementation récemment adoptée à l’encontre de la société American International Services, liée aux envois de fonds, et à celle interdisant les importations de rhum et de tabac en provenance de l’île, y compris de la part de simples voyageurs.

Le chancelier de Cuba, Bruno Rodriguez, a qualifié ces mesures d’opportunistes et a rejeté le chantage de l’administration Donald Trump contre l’OPS.

Pour sa part, le titulaire insulaire de la Santé Publique, José Ángel Portal, a dénoncé les pressions au sein de l’OPS pour réaliser une révision externe concernant le programme Mas Médicos (Plus de médecins) entre l´organisation, l´île et le Brésil, sans informer au préalable la plus grande des Antilles, pourtant un de ses acteurs principaux.

‘Si les États-Unis se souciaient des revenus du personnel de santé cubain, ils auraient déjà levé le blocus’, a signalé le ministre.

Más Médicos, auquel ont participé des milliers de spécialistes de la santé de la nation caribéenne, a été le fruit d’un accord tripartite entre les gouvernements de Cuba et du Brésil, et l’OPS, audité plusieurs fois avec des résultats positifs.

Cependant, la nouvelle évaluation proposée est le fruit du chantage financier du gouvernement nord-américain et ‘est réalisée sur la base de termes de référence qui préjugent à l’avance des résultats’, a souligné Portal.

Les nouvelles mesures des États-Unis renforcent le blocus pour tenter de manipuler les électeurs de Floride, selon le chancelier cubain.

Toutefois, de l’avis du Ministre des Affaires Étrangères, elles ne font que renforcer la volonté du peuple de l’île caribéenne.

peo/mem/ebr

EN CONTINU
notes connexes