samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Iran dément toute ingérence dans les élections aux États-Unis

Téhéran, 22 octobre (Prensa Latina) L’Iran a démenti aujourd’hui les accusations d’ingérence présumée dans les élections aux États-Unis tenues par le directeur des Renseignements Nationaux, John Ratcliffe.

Contrairement à Washington, a précisé une note de la chancellerie iranienne, la République islamique ne commet pas d’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays.

Le porte-parole de la mission iranienne auprès de l’ONU, Alireza Miryusefi, a qualifié d’absurdes les affirmations du fonctionnaire nord-américain.

Dans un message sur les réseaux sociaux, Miryusefi a expliqué que l’Iran n’a aucun intérêt à s’immiscer dans les élections nord-américaines et n’a aucune préférence pour un candidat.

Selon le diplomate, ces fausses accusations étasuniennes incluent une tentative désespérée de remettre en question le résultat des élections présidentielles du 3 novembre prochain.

De cette manière, a-t-il ajouté, « ils cherchent à saper la confiance des électeurs ».

Miryusefi a réagi aux déclarations de Ratcliffe, qui a accusé l’Iran et la Russie d’obtenir des données du recensement électoral étasunien pour influencer l’exercice civique.

Selon le directeur du renseignement national, Téhéran a envoyé des courriels pour intimider les électeurs, inciter à des affrontements dans les rues et nuire au président Donald Trump.

peo/jf/arc

 
EN CONTINU
notes connexes