vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Capture au Venezuela d´un trafiquants de drogue à la demande d’Interpol

Caracas, 24 octobre (Prensa Latina) Les organismes de sécurité du Venezuela, en coordination avec l’Organisation Internationale de Police Criminelle (Interpol), ont arrêté le trafiquant de drogue Eustacio Córdova, a rapporté hier le procureur général, Tarek William Saab.

Lors d’une conférence de presse depuis le siège du ministère public, le titulaire a désigné Córdova comme chef d’une bande du crime organisé, dont les opérations se concentrent dans l’est du pays, notamment dans les États de Sucre et Anzoátegui.

Saab a accusé le détenu d’être à la tête d’un cartel de la drogue appelé Los Maureles, à la suite d’une plainte concernant la présence d’individus armés de fusils de guerre dans une ferme appelée La Inversión, située dans l´Anzoátegui.

Les enquêtes menées ont permis d’identifier Eustacio Córdova et sa femme Carmen Rosa Gamboa comme titulaires de la propriété, à la suite de quoi les autorités ont émis un mandat d’arrêt sous les accusations de trafic d’armes et association de malfaiteurs, entre autres.

Selon les informations recueillies par les procureurs du ministère public, Eustacio Cirilo Córdova a été poursuivi en 1999 en France pour trafic international de drogue et condamné à 10 ans de prison, dont il n´en a exécuté que quatre.

Il a ensuite été rejugé en 2005 par un tribunal de Paris, reconnu coupable et condamné à 20 ans de prison dans un procès qui le liait à dans de grands transports de cocaïne entre l’Amérique du Sud et l’Europe à travers les Antilles françaises.

Avant son arrestation, Eustacio Córdova s’est adressé au ministère public pour dénoncer les persécutions exercées par des fonctionnaires de police d’Anzoátegui, qui, au lieu de le signaler et de le remettre à la justice, l’auraient extorqué pour gagner de l’argent.

Pour ces faits, le procureur général a informé de la demande de mandat d’arrêt contre l’officier Alexander José Ramírez Sánchez, pour délit de concussion.

peo/mem/Wup

EN CONTINU
notes connexes