mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chancelier de Cuba condamne les grâces accordées par Donald Trump

La Havane, 28 décembre (Prensa Latina) Le chancelier de Cuba, Bruno Rodriguez, a condamné aujourd´hui des grâces récemment accordées par le président des États-Unis, Donald Trump, à des « agents de sécurité » de son pays impliqués dans des assassinats en Irak.

Les grâces accordées aux criminels de guerre engagés par les États-Unis en tant que mercenaires représentent autant les auteurs que le gouvernement qui les engage et les pardonne, a écrit le chef de la diplomatie cubaine sur Twitter.

Le 22 décembre dernier, Trump a accordé des grâces présidentielles à une vingtaine de personnes, dont quatre membres de la société privée militaire Blackwater impliqués dans le meurtre de 14 civils en Irak en 2007, dont l’un, Nicholas Slatten, condamné à la prison à vie.

Ces agents avaient ont ouvert le passage d’un convoi militaire en mitraillant et en lançant des explosifs sur une foule, tuant 14 civils et en blessant 17 autres.

Le Bureau des droits de l’Homme de l’ONU a condamné la mesure qui, selon lui, contribue à l’impunité et a pour effet d’encourager d’autres personnes à commettre de tels crimes à l’avenir.

Le gouvernement irakien a également critiqué cette décision pour méconnaître la gravité du crime commis et les valeurs des droits de l’Homme, de la justice et de l’état de droit, et pour ignorer la dignité des victimes et les souffrances de leurs familles.

peo/mem/evm/gdc

EN CONTINU
notes connexes