samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Congrès des États-Unis ratifie Joe Biden comme nouveau président du pays

Washington, 7 janvier (Prensa Latina) Le Congrès des États-Unis a ratifié aujourd’hui l’élection du démocrate Joe Biden comme nouveau président du pays, dans un environnement marqué par le couvre-feu visant à freiner les protestations des partisans de l’actuel président Donald Trump.

Le législatif a interrompu la veille le processus de comptage des votes électoraux en raison des actions de manifestants partisans de Trump qui ont fait irruption au Capitole.

Finalement, à l’aube de ce jeudi, l’actuel vice-président Mike Pence a déclaré que ‘le nombre total d’électeurs désignés pour voter pour le président des États-Unis est de 538, la majorité étant de 270, et Joseph R. Biden, de l’État du Delaware, a reçu 306 voix pour le poste de président des États-Unis. Donald J. Trump, de l’État de Floride, en a reçu 232’.

Le haut fonctionnaire, qui a présidé la réunion conjointe décisive des deux chambres du Congrès, a également annoncé que la sénatrice démocrate Kamala D. Harris, de l’État de Californie, allait devenir la prochaine vice-présidente.

Selon le quotidien The New York Times, les scènes de violence et de perturbation qui ont eu lieu ce mercredi et qui ont obligé à arrêter le dépouillement des votes et à évacuer le bâtiment ont ébranlé le cœur de la démocratie nord-américaine.

Ces événements ont conduit la maire de Washington, la démocrate Muriel Bowser, à décréter un couvre-feu dans toute la ville pendant 12 heures.

Toujours en raison des événements qui ont fait quatre morts, selon des sources policières, environ 1.100 membres de la Garde nationale ont été activés.

Malgré cette issue fatale, les images diffusées sur les réseaux sociaux montrant des combats entre les partisans de Trump et la police, et les actes de vandalisme contre les bureaux des législateurs, le mandataire sortant s´est refusé à condamner les faits.

peo/mem

EN CONTINU
notes connexes