lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Enquête sur la mort de Norvégiens âgés après leur vaccination contre la Covid-19

Oslo, 14 janvier (Prensa Latina) Les autorités sanitaires norvégiennes enquêtent aujourd’hui sur la mort de 23 personnes âgées après avoir été vaccinées contre la Covid-19 avec le médicament conjoint des sociétés nord-américaine Pfizer et allemande Biontech.

Sur les 23 cas, 13 ont déjà été évalués et présentaient deux choses en commun : ils étaient âgés (plus de 80 ans) et fragiles, a annoncé l’Agence norvégienne des médicaments citée par le portail Norway Today.

‘Les rapports pourraient indiquer que les effets secondaires communs des vaccins de type ARNm, tels que la fièvre et les nausées, peuvent avoir causé des décès chez certains patients fragiles’, a déclaré Sigurd Hortemo, médecin en chef de l’Agence qui réalise des évaluations conjointes avec l’Institut national de la santé publique.

Face à cette situation, l’institut a mis à jour son guide de vaccination contre la maladie provoquée par le coronavirus SARS-Cov-2, dans lequel il a maintenant recommandé aux personnes âgées fragiles de ne pas se faire vacciner.

‘Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas vous faire vacciner’, a déclaré jeudi Steinar Madsen, de l’Agence norvégienne des médicaments, lors d’un séminaire virtuel sur le vaccin.

Selon les données officielles, environ 25 mille Norvégiens ont déjà reçu la première dose du médicament.

Depuis le début de la pandémie, plus de 57.200 personnes ont été infectées dans le pays nordique, dont 509 sont mortes.

peo/jf/ro

EN CONTINU
notes connexes