dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie dénonce des attaques contre des pétroliers se dirigeant vers le pays

Damas, 17 janvier (Prensa Latina) Le président du gouvernement syrien, Hussein Arnous, a dénoncé aujourd’hui que des navires chargés de pétrole brut se dirigeant vers le pays sont attaqués ou interceptés en haute mer.

Sept tankers ont été interceptés dans la Mer Rouge et deux autres ont subi des attaques, a révélé Arnous lors d’une session du Parlement syrien.

Il a ajouté que cela avait retardé l’arrivée de pétrole brut dans le pays pendant plus d’un mois, ce qui avait conduit la raffinerie de pétrole de Banias à cesser de fonctionner et à créer une pénurie de produits pétroliers.

Il a dénoncé le fait que ces actions ont lieu dans le cadre de la guerre et du terrorisme économique contre la Syrie, qui fait l’objet d’un blocus et de sanctions de la part des États-Unis et de l’Union Européenne.

Le gouvernement syrien a attribué la crise actuelle des hydrocarbures dans le pays à l’occupation étrangère des gisements pétroliers et au blocus économique.

Avant la guerre, en 2011, la Syrie produisait plus de 380 mille barils de pétrole par jour, et du fait de l’occupation et des actes terroristes, ce chiffre n’est plus que de 18 mille barils, alors que le pays a besoin de plus de 100 mille barils par jour.

Le pétrole est la principale source de chauffage pour les Syriens pendant les mois d’hiver et le carburant est également nécessaire pour les différents types de transport.

peo/Jha/fm

EN CONTINU
notes connexes