mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Equateur : deuxième taux de malnutrition en Amérique Latine

Quito, 22 janvier (Prensa Latina) L’Équateur enregistre le deuxième taux de malnutrition chronique infantile en Amérique Latine et dans les Caraïbes, a assuré hier la vice-présidente de ce pays andin, Maria Alejandra Muñoz.

La vice-présidente a rendu publique cette information lors de l’inauguration d’un centre de santé dans la province amazonienne de Pastaza, qui accueillera des femmes enceintes et des enfants, dans le cadre d’une campagne visant à réduire ce fléau dans cette nation sud-américaine.

Selon Muñoz, un enfant de moins de cinq ans sur quatre souffre dans ce pays de malnutrition chronique pour différentes causes, liées notamment à des facteurs socio-économiques et de santé.

La lutte contre ce problème présent sur tout le territoire fait partie des priorités de l’exécutif, mais reste sans solution.

Les cantons les plus touchés par la malnutrition chez les jeunes enfants sont Santa Elena et La Libertad, sur la côte, Arajuno et Taisha, en Amazonie, ainsi que Guaranda et Guamote, dans la Sierra.

C’est précisément à Arajuno qu’a été inauguré le nouveau centre de santé de type A, axé sur les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans.

L’infrastructure de l’unité de santé est pleinement opérationnelle grâce à de nouveaux services tels que la nutrition, un laboratoire clinique, des salles d’accouchement, ainsi que de consultations de médecine générale, de psychologie, dentaires et une pharmacie.

Arajuno enregistre un taux de 32 % de malnutrition infantile chronique, taux supérieur à la moyenne nationale de 23 pour cent.

peo/Jha/scm

EN CONTINU
notes connexes