jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Inde et la Chine concluent leur retrait de la zone du conflit frontalier

New Delhi, 19 février (Prensa Latina) L’Inde et la Chine ont achevé le retrait synchronisé des troupes et des moyens de combat le long de la dénommée ligne de contrôle réel, qui sépare temporairement les deux pays, a-t-il été rapporté aujourd’hui.

Après la conclusion de la première phase du retrait des deux armées de la zone du lac Pangong, dans l’est du territoire indien du Ladakh, aura lieu demain samedi la dixième série de pourparlers entre les hauts commandements, a précisé l’agence Zee News.

Les premières images du retrait partagé par l’armée indienne montraient le départ de l’infanterie, le démantèlement des tentes de l’Armée populaire de libération de la Chine et le transport de matériel.

Dans le même temps, la Chine a confirmé pour la première fois que cinq de ses officiers et soldats ont été tués dans l’affrontement sanglant dans la vallée de Galwan, dans l’est du Ladakh, avec l’armée indienne en juin 2020.

Au total, 20 soldats indiens ont perdu la vie lors de l’affrontement dans la vallée de Galwan, considérée comme le pire affrontement en plus de 40 ans à la frontière entre les deux pays voisins.

Les deux nations les plus peuplées de la Terre et possédant l´arme nucléaire ont accepté de ramener leurs troupes sur les positions d’avant le conflit frontalier qui a éclaté en mai de l’année dernière.

Les deux parties continuent de maintenir des conversations fréquentes aux niveaux diplomatique et militaire depuis que leurs troupes se sont affrontées.

En septembre dernier, les ministres des Affaires étrangères des deux pays se sont rencontrés à Moscou, en marge d’une réunion ministérielle de l’Organisation de Shanghai pour la coopération, et ont convenu de retirer leurs troupes et de prendre des mesures pour rétablir la paix.

Depuis juin 2020, neuf réunions ont eu lieu au niveau du commandant du corps d’armée.

peo/ode/abm

EN CONTINU
notes connexes