samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela demande au Pérou d’assurer la protection de son siège diplomatique

Caracas, 22 février (Prensa Latina) Le Gouvernement vénézuélien a demandé hier au Pérou de respecter et de garantir la protection de sa mission diplomatique et consulaire dans ce pays à la suite des attaques perpétrées contre ce siège dans la nuit de samedi.

Dans un communiqué publié sur le site Web du Ministère des Affaires étrangères, il demande en outre que tous les actes de xénophobie à l’encontre de migrants vénézuéliens se trouvant au Pérou soient évités et que leur intégrité soit respectée.

‘Le Gouvernement bolivarien du Venezuela exige des autorités péruviennes qu’elles garantissent l’intégrité du personnel diplomatique et consulaire ainsi que la sécurité de ses locaux et installations’, indique le texte.

Il rappelle également le nécessaire respect des engagements internationaux pris par l’État péruvien à l’égard des populations migrantes et demande le plein respect de l’intégrité des citoyens de cette nation sud-américaine.

Le communiqué de la chancellerie réitère son rejet des campagnes inacceptables de discrimination et de xénophobie contre la communauté vénézuélienne au Pérou et rejette la diffusion de messages visant à obtenir des soutiens électoraux par certains secteurs politiques de ce pays.

Sur son compte Twitter, le président du mouvement politique Juntos por el Perú (Ensemble pour le Pérou) et candidat au Congrès, Roberto Sánchez, a pour sa part qualifié cet acte de vandalisme à l´encontre du siège vénézuélien d’injustifiable et a exigé une attention intégrale.

‘L´attaque par jets de pierres contre le bureau consulaire du Venezuela est injustifiable’, a manifesté Sánchez en demandant au président du Pérou, Francisco Sagasti, de clarifier la responsabilité humaine de ce fait.

L’ex-ambassadeur du Pérou au Venezuela, Luis Raygada, a également condamné ces faits et a exhorté l’exécutif et la chancellerie péruvienne à agir et à éviter ces actes de vandalisme qui portent atteinte à la diplomatie.

peo/ga/ycv

EN CONTINU
notes connexes