mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les palestiniens saluent la décision de la Cour Pénale Internationale

Par Adalys Pilar Mireles

Ramallah, 5 mar (Prensa Latina) L’Autorité Nationale Palestinienne (ANP) a salué hier la décision de la Cour Pénale Internationale (CPI) d’ouvrir une enquête sur les crimes de guerre commis dans les territoires sous sa juridiction.

L’ANP a exprimé jeudi ses remerciements pour la détermination du Procureur de la CPI d’entamer une enquête sur la situation en Palestine, qui inclura la guerre menée contre la bande de Gaza (2014) et l’établissement des colonies israéliennes en Cisjordanie, a confirmé l’agence de presse Wafa.

Cette annonce a lieu peu de temps après que cette instance ait rendu un jugement dans lequel elle affirme avoir compétence pour juger des événements qui se sont produits dans ces démarcations à la suite d’un long cycle de violence.

La CPI examinera les allégations faisant état de faits survenus dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.

Dans un communiqué, la procureure Fatou Bensouda a assuré que cette enquête se déroulera de manière indépendante, impartiale et objective et qu’elle analysera les deux parties impliquées dans la confrontation.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) s’est également félicitée de la possibilité d’entamer une procèdure à cette fin, qu’elle a qualifiée de pas vers la justice.

Il s’agit d’un moyen d’amener la puissance occupante à répondre des crimes de guerre et des violations des droits de l’Homme commis sur les terres palestiniennes, a souligné l’OCI.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a souligné que cette décision était conforme aux principes du droit international.

Dans des déclarations à Prensa Latina, l’activiste Amal El-Agha a déclaré que le jugement éventuel d’Israël constituerait sans aucun doute une victoire légale pour les palestiniens.

Dans une évaluation préliminaire, la CPI a désigné les Forces de Défense d´Israël comme étant les auteurs présumés d’attaques contre la population civile.

C’est d’ores et déjà une victoire légale pour notre peuple et cela ouvre la voie au jugement des soldats d’occupation pour les exactions commises contre les Palestiniens depuis 1948 et jusqu’à aujourd’hui, a ajouté El-Agha.

Selon lui, il s’agit d’un triomphe de la résistance face au génocide et au nettoyage ethnique systématique exécutés par le gouvernement sioniste, coupable de la mort de milliers d’habitants de la bande de Gaza et de Cisjordanie, alors que des milliers d’autres sont toujours derrière les barreaux dans les prisons de l’occupation.

La membre de la Fédération des femmes palestiniennes, chapitre Égypte, a souligné la détermination de son peuple à surmonter des décennies d’adversité et de spoliation.

peo/car/ap

EN CONTINU
notes connexes