samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une coopérative citoyenne présente une alternative dans les chemins de fer français

Paris, 11 mars (Prensa Latina) La coopérative citoyenne française Railcoop a annoncé aujourd’hui la future mise en service de sa première ligne de chemin de fer, ce qui représenterait une véritable révolution dans ce secteur puisqu’elle serait gérée par une entité à but non lucratif.

Profitant de l’ouverture du marché ferroviaire et de la fin du monopole de la compagnie publique SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer), le directeur général de Railcoop, Nicolas Debaisieux, a déclaré l’intention de commencer les services de transport de passagers avec la ligne Bordeaux-Lyon en juin 2022.

Cet axe a été abandonné il y a longtemps par la SNCF, mais selon Debaisieux ‘il y a un potentiel de 690 mille passagers par an’, ce qui suppose une rentabilité importante pour la coopérative, qui ne cherche à rémunérer aucun actionnaire mais à remplir un intérêt social et environnemental que décident en assemblée les près de 7.000 membres de la coopérative.

Le projet ne précise pas encore la valeur du billet que les usagers devront payer, mais selon le responsable, un prix estimé pourrait être de 38 euros, ce qui équivaut à un trajet en covoiturage.

Railcoop a déjà présenté à l’État le capital social minimum (1,5 million d’euros) nécessaire pour demander une licence d’entreprise ferroviaire, et négocie actuellement avec la SNCF l’obtention d’espaces commerciaux dans les gares et les droits d’utilisation du réseau ferroviaire.

peo/mem/Acm

EN CONTINU
notes connexes