lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Nouveaux dialogues compromettants de Moro divulgués au Brésil

Brasilia, 16 mars (Prensa Latina) La défense de Luiz Inácio Lula da Silva a divulgué hier de nouveaux échanges impliquant l’ancien juge Sérgio Moro et les procureurs de l’ancienne opération Lava Jato dans l’articulation d’actions contre l’ancien président brésilien.

Dans les messages, des membres du ministère public fédéral de la ville méridionale de Curitiba révèlent que Moro a coordonné des mesures contre Lula conjointement à la huitième chambre du Tribunal régional fédéral de la IVème Région (TRF4), chargé de juger les affaires de Lava Jato en deuxième instance. D’après les échanges, les membres de l’opération judiciaire se sont référés à cette salle du TRF4 comme étant le Kremlin et ont surnommé Moro, le Russe.

Les trois juges fédéraux de cette chambre se sont caractérisés par la sévérité des jugements prononcés contre le fondateur du Parti des travailleurs, augmentant les peines prononcées par Moro dans les affaires triplex de Guarujá et du site d’Atibaia, propriétés situées à Sao Paulo.

Ces échanges mettent à nu le fait que les procureurs de Lava Jato savaient que Moro (qui a ensuite était ministre de la Justice du Gouvernement de Bolsonaro) entretenait des contacts informels avec les juges de ladite huitième salle (chargés de réexaminer leurs décisions en deuxième instance).

Le Tribunal Fédéral Suprême (STF) pourrait par ailleurs décider de confirmer dans les prochains jours le préjugé de partialité de Moro dans les procès contre l’ancien dirigeant ouvrier.

peo/jcm/ocs

EN CONTINU
notes connexes