lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba plaide pour une migration ordonnée, régulière et sûre

La Havane, 27 avril (Prensa Latina) Cuba a souligné hier son engagement à maintenir des flux migratoires sûrs, ordonnés et réguliers, y compris durant la crise sanitaire de la Covid-19, et a dénoncé la politique hostile des États-Unis à cet égard.

Selon le site officiel de la chancellerie des Caraïbes, la vice-ministre des Affaires étrangères Anayansi Rodriguez a exposé cette position lors d´un événement virtuel organisé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepal).

Rodriguez a réitéré ‘l’impact négatif causé par la politisation par les États-Unis des relations migratoires avec Cuba, provoquant des incitations à l’émigration irrégulière et risquée’.

La vice-ministre a dénoncé l’application de la loi nord-américaine d’ajustement cubain, le non-respect des engagements souscrits en matière migratoire, la suspension des services consulaires de l’ambassade étasunien à La Havane et l’entrave aux vols commerciaux et aux envois de fonds.

Au cours du rendez-vous en ligne, les participants ont réalisé une revue régionale du Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière, document adopté en 2018.

Rodriguez a souligné que face à la crise de la Covid-19, Cuba a assuré le retour en toute sécurité de nombreux Cubains bloqués dans d’autres pays et a facilité les démarches migratoires en ce sens. Le Ministère des Affaires étrangères cubain a de nouveau rejeté la politique de blocus appliquée par Washington contre l’île, laquelle constitue une violation flagrante de ses droits les plus élémentaires et un encouragement à l’émigration irrégulière.

Il a également condamné les ‘traitements cruels, inhumains et dégradants’ auxquels sont soumis des milliers de migrants à la frontière sud des États-Unis’.

‘Unissons nos efforts pour construire des sociétés plus équitables et plus inclusives et éliminer les grandes inégalités qui persistent et s’aggravent en Amérique latine et dans les Caraïbes’, a conclu la vice-ministre.

peo/oda/idm

EN CONTINU
notes connexes