mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les Colombiens annoncent une mobilisation pour le 5 mai

Bogota, 4 mai (Prensa Latina) Des manifestations de Colombiens mécontents contre une tentative de réforme fiscale de la part du pouvoir ont été enregistrées dans toutes les grandes agglomérations du pays, et dont les organisateurs ont appelé à une nouvelle mobilisation le 5 mai. 

Le Comité National d’Organisation de la mobilisation a annoncé hier en conférence de presse sa continuation et son renforcement, malgré la décision du gouvernement de retirer le projet de loi de réforme fiscale à l’origine des protestations.

‘Les gens dans la rue exigent beaucoup plus que le retrait de la loi’, a déclaré le président de la Centrale Unitaire des Travailleurs, Francisco Maltés.

Les leaders du mouvement ont appelé pour le 5 mai à ‘une mobilisation démocratique, pacifique et civilisée’, qui respecte les normes de biosécurité face au scénario dû à la Covid-19, selon Martha Alfonso, l’une des principaux organisateurs.

Des manifestations dans les principales villes dirigées par des centrales ouvrières et des organisations étudiantes ont demandé la démilitarisation des villes, en référence à la réponse militaire à la grève.

Les manifestants ont en outre exigé le retrait de la réforme du secteur de la Santé, encouragés par la décision du président Ivan Duque de retirer celle des impôts.

Ils ont également proposé de négocier un cahier des charges d’urgence qui inclut l’intensification de la vaccination de masse et un revenu de base pour les personnes économiquement vulnérables.

Le gouvernement aurait pu ‘répondre et résoudre les revendications depuis les grandes mobilisations de novembre 2019, mais il n’a jamais appelé au dialogue’, a déclaré le président de la Confédération générale des travailleurs, Percy Oyola.

‘Au contraire, il a toujours stigmatisé et agi avec violence contre les manifestants’, a déclaré le dirigeant ouvrier.

peo/Jha/apb

EN CONTINU
notes connexes