mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le premier ministre japonais se prononce sur les Jeux olympiques

Tokyo, 10 mai (Prensa Latina) Le premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a déclaré aujourd’hui n’avoir jamais donné la priorité aux Jeux olympiques, alors qu’un sondage a indiqué que près de 60 pour cent des Japonais veulent annuler les jeux de Tokyo. 

Suga a fait ces déclarations en réponse à une question sur le fait de savoir si le rendez-vous se maintiendrait même si les infections par la Covid-19 augmentaient dans le pays.

La priorité est de protéger la vie et la santé de la population japonaise, et pour cela il faut d’abord prévenir la propagation du virus, a-t-il déclaré.

Le Comité international olympique (CIO) a le dernier mot sur le destin des Jeux et le rôle du gouvernement est de prendre des mesures pour qu’ils puissent se dérouler en toute sécurité, a réaffirmé le dirigeant japonais.

Le Japon a prolongé l’état d’urgence à Tokyo jusqu’à la fin du mois de mai et s’efforce d’endiguer l’augmentation du nombre de cas de Covid-19, ce qui suscite des doutes quant à la tenue des Jeux, a déclaré lundi le quotidien Asahi Shumbun.

Les responsables olympiques internationaux, les fonctionnaires de Tokyo et Suga lui-même ont insisté pour que les Jeux se déroulent en toute sécurité. Mais un sondage d’opinion, réalisé du 7 au 9 mai par le quotidien Yomiuri Shimbun, a montré que 59 % des Japonais veulent que les Jeux soient annulés, contre 39 % estimant qu’ils devraient avoir lieu.

peo/agp/Gfa

EN CONTINU
notes connexes