dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La vice-présidente du Venezuela souligne les résultats du dialogue politique

Caracas, 16 mai (Prensa Latina) La vice-présidente du Venezuela, Delcy Rodriguez, a souligné vendredi les progrès du processus de dialogue engagé dans le pays, face à l’isolement et à l’échec de la position extrémiste d’une partie de l’opposition. 

Selon la vice-présidente, les événements politiques qui se sont déroulés ces derniers jours dans la nation sud-américaine sont optimistes et encourageants, à la suite d’un ‘dialogue qui commence enfin à porter des fruits concrets, parce que l’extrémisme est comme isolé’, a-t-elle déclaré.

‘Vous pouvez avoir des différences, mais vous ne pouvez pas chercher à imposer par le crime, le délit, la déstabilisation, votre posture, votre position politique ; il y a les canaux prévus par la Constitution et l’un d’eux sont les élections démocratiques’, a manifesté Rodriguez dans une interview publiée par le quotidien Últimas Noticias.

Le Président Nicolas Maduro a réaffirmé cette semaine que le Gouvernement vénézuélien était prêt à engager un dialogue politique avec tous les secteurs de l’opposition en faveur de la paix et du redressement du pays.

Au cours d’une allocution publique, le mandataire vénézuélien a salué la décision prise par le Conseil national électoral (CNE) de convoquer cette année des élections conjointes pour les gouverneurs et maires du pays, ainsi que pour les organes législatifs régionaux et municipaux.

Le récent renouvellement du CNE par l’Assemblée nationale (Parlement) a été le résultat d’un grand accord issu des négociations entre l’Exécutif et les partis d’opposition, à l’exception du ‘secteur extrémiste promoteur de sanctions et d’attaques terroristes’, a indiqué Maduro.

À cet égard, le chef de l’État a souligné que les groupes politiques extérieurs au processus de concertation lancé en 2019 ‘demandent un dialogue’, en référence aux déclarations émises par l’ancien député Juan Guaidó, reconnu par les États-Unis comme président en charge de la nation.

‘Le dialogue doit toujours être présent en tant qu’unique mécanisme d’entente à partir de la différence; maintenant, j’écoute aussi le peuple vénézuélien, qui a demandé application de la justice pour les extrémistes’, a indiqué Delcy Rodriguez.

À cet égard, la vice-présidente vénézuélienne a rappelé que ces dernières années le secteur le plus radical de l’opposition avait conspiré et encouragé des agressions, des actes de déstabilisation, l’imposition de mesures coercitives et le vol d’avoirs de l’État vénézuélien à l’étranger.

‘Juan Guaidó est un projet de Donald Trump qui a échoué au Venezuela ; il a eu le soutien de tous les empires, se sont y compris jointes des voix de l’Union européenne. Ils ont échoué au Venezuela et maintenant ils doivent voir comment ils ramassent le verre cassé’, a manifesté la vice-présidente.

peo/agp/Wup

EN CONTINU
notes connexes