samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba dénonce le blocus nord-américain lors d’une rencontre caribéenne

La Havane, 28 mai (Prensa Latina) La vice-ministre cubaine des Affaires étrangères, Anayansi Rodriguez, a dénoncé la recrudescence du blocus étasunien contre le pays antillais lors de la 26e réunion ministérielle de l’Association des États de la Caraïbe (AEC, pour ses sigles en espagnol). 

Lors de son intervention de manière virtuelle, la fonctionnaire a affirmé que le siège économique, commercial et financier des États-Unis avait été renforcé à des niveaux sans précédent, y compris dans le contexte de la situation générée par la pandémie de Covid-19.

Elle a déclaré que la politique de Washington accentuait les pénuries et les privations pour les familles cubaines, et entravait les efforts du pays pour progresser vers un développement durable.

Elle a également réaffirmé la volonté de l’île de poursuivre la coopération internationale en matière de santé, qui, selon elle, était consubstantielle au caractère humaniste du projet politique, économique et social que défend Cuba.

La réalité imposée par le blocus n’a pas empêché la contribution de la plus grande des Antilles aux efforts d’atténuation de l’impact de la pandémie par l’envoi de 57 brigades médicales dans 40 pays et territoires, dont 17 États membres de l’AEC et cinq États membres associés.

Rodriguez a exprimé la nécessité de travailler ensemble pour parvenir rapidement à la vaccination universelle :« Nous nous associons à l’appel à l’élimination des obstacles qui entravent la distribution des vaccins, y compris toute mesure coercitive unilatérale qui empêche, limite ou augmente le coût de l’accès à ces derniers ».

peo/jcc/msm/evm

EN CONTINU
notes connexes