samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Haïti exprime son intérêt pour les candidats vaccins anti-Covid-19 de Cuba

Port-au-Prince, 2 Juin (Prensa Latina) Le ministre de la Communication et de la Culture d’Haïti, Pradel Henriquez, a exprimé mercredi son intérêt pour les candidats vaccins cubains étant donné l’augmentation des infections de Covid-19 dans ce pays des Caraïbes. 

Henriquez a suggéré que le gouvernement haïtien pourrait autoriser certains médicaments créés à Cuba pour combattre la maladie, qui a provoqué la mort de 30 personnes la semaine dernière dans cette nation.

Haïti est l’un des rares pays de la région qui n’a pas encore entamé le processus de vaccination, alors que les infections et les décès explosent et que le système de santé commence à s’effondrer.

Les autorités attendent un envoi de 130 mille doses du vaccin d’AstraZeneca d’ici la fin du mois de juin, par le biais du mécanisme Covax de l’Organisation mondiale de la santé, bien que le fonctionnaire ait déclaré que le gouvernement étudiait la possibilité de mobiliser des fonds pour l’achat de vaccins sur le marché international, tant à Cuba qu’en Russie ou aux États-Unis.

Dans son dernier rapport publié mardi, le ministère de la Santé a enregistré 221 nouveaux cas et deux décès, pour un total de 14 931 cas confirmés depuis le début de la pandémie et 321 décès dans le pays, selon les chiffres officiels.

« Notre système de santé dans son ensemble n’a pas la capacité, n’a pas la force de résister à une pandémie comme celle qui se produit actuellement, avec autant de patients qui auront besoin de soins », a manifesté à la radio RTVC Adrien.

Au moins deux hôpitaux de la capitale dédiés au traitement des cas de Covid-19 ont annoncé qu’ils étaient à la limite de leur capacité, et celui de Saint Luc a confirmé que son service respiratoire était  » saturé « .

Après un conseil des ministres, le gouvernement a prolongé l’état d’urgence sanitaire de deux semaines supplémentaires et devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives pour enrayer la propagation du virus.

peo/jcc/msm/ane

EN CONTINU
notes connexes