mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des militaires russes interceptent un convoi militaire des États-Unis en Syrie

Damas, 21 juin (Prensa Latina) Les forces russes qui opèrent en Syrie à la demande de son gouvernement légitime ont intercepté aujourd’hui un convoi militaire des États-Unis dans le nord du pays et l’ont contraint à reculer, ont relayé des médias. 

L’incident s’est produit dans le village de Tal Tamer, sur la route stratégique M-4 reliant la province d’Alep au nord-est de Hasakeh.

Des images diffusées de l’incident ont montré quatre véhicules militaires nord-américains qui n’ont pas pu avancer parce que les soldats russes les en avaient empêchés.

Des sources citées par la chaîne de télévision Russia Today ont indiqué que la patrouille nord-américaine avait violé les protocoles signés en se trouvant dans cette zone sans avertir au préalable la partie russe pour éviter des incidents de confrontation.

Il ne s’agit pas du premier incident car il y a déjà eu des confrontations verbales et des heurts violents entre les troupes russes et nord-américaines, ces dernières illégalement déployées dans la région.

Le Pentagone a envoyé des troupes en Syrie sans l’autorisation de son gouvernement ni de l’ONU sous prétexte de combattre le terrorisme, mais elles se concentrent actuellement autour des champs de pétrole.

Le gouvernement de Damas a dénoncé à plusieurs reprises la présence illégale des troupes nord-américaines, qu’il a qualifiée d’occupation, et a affirmé que les actions du Pentagone en Syrie encouragent l’activité terroriste et visent à déstabiliser le pays et à piller ses richesses.

peo/jf/fm

 
EN CONTINU
notes connexes