mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Seulement 10 mille spectateurs présents dans chaque installation sportive de Tokyo 2021

Tokyo, 21 juin (Prensa Latina) Seuls 10.000 spectateurs dans chaque installation sportive pourront profiter des Jeux Olympiques de Tokyo, du 23 juillet au 8 août, en raison de la pandémie de Covid-19, ont informé aujourd’hui les organisateurs.

À un mois et deux jours de leur inauguration, les responsables du rendez-vous japonais ont accepté la présence du public dans les enceintes, mais n’ont pas exclu la possibilité de célébrer les Olympiades à huis clos si le nombre de personnes infectées par la Covid-19 augmentait.

S’il y avait un changement prononcé dans la situation sanitaire, nous devrions revoir la norme et envisager l’option de ne pas avoir de public dans les installations, a précisé le gouverneur de cette capitale, Yuriko Koike, dans un communiqué.

Il a en outre précisé que la décision sur le nombre de supporters aux Jeux Paralympiques, du 24 août au 5 septembre, a été reportée au 16 juillet.

En mars dernier, le comité organisateur a suspendu l’arrivée de spectateurs de l’étranger en raison du haut risque sanitaire, un fait inédit depuis la première compétition olympique à Athènes 1896.

Un tirage au sort déterminera les spectateurs qui assisteront aux compétitions entre ceux qui avaient déjà les billets achetés et les chanceux devront tout le temps porter des masques et il leur sera interdit de parler fort ou de crier, ont précisé les responsables de l’événement.

Pour sa part, le Premier ministre Yoshihide Suga a averti qu’il pourrait renforcer les restrictions, en vigueur jusqu’au 11 juillet, si les cas de Covid-19 augmentent et que le système de santé est sous pression.

Les experts sanitaires ont indiqué qu’il serait idéal de tenir les Jeux à huis clos, tandis que certaines associations médicales ont demandé leur annulation.

Le président du CIO, l’Allemand Thomas Bach, a exprimé le soutien total de son organisation à la décision des organisateurs qui, a-t-il dit, s’efforcent de mieux protéger la population japonaise et les participants.

peo/agp/am

EN CONTINU
notes connexes