lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba remercie des hommes d’affaires canadiens de leur confiance

La Havane, 2 juillet (Prensa Latina) Cuba a remercié la confiance des entrepreneurs canadiens maintenant leurs affaires avec l’île malgré le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, selon une source officielle. 

Un communiqué du ministère du Commerce extérieur et de l’Investissement Étranger (Mincex), rendu publique sur son site web, rapporte que l’ambassadrice de La Havane à Ottawa, Josefina Vidal, a reçu Leon Binedell, le nouveau président-directeur général de Sherritt International Corp. et David Pathe, qui occupait ce poste antérieurement.

Selon le Mincex, la diplomate leur a exprimé sa gratitude pour contribuer au développement économique du pays caribéen.

A Cuba, Sherritt a créé une entreprise mixte avec l’État depuis 1995 afin d’exploiter des gisements et d’apporter d’autres investissements dans le secteur de l’énergie.

L’usine Comandante Pedro Sotto Alba-Moa Nickel S.A., gérée par l’entité canadienne, a rempli ses plans d’extraction de nickel et de cobalt en 2020, ont informé les autorités nationales en décembre dernier.

La nation caribéenne se classe actuellement au neuvième rang mondial dans la production de nickel et possède la cinquième plus grande réserve de nickel et la troisième de cobalt au monde.

La société basée à Toronto continue ses affaires à Cuba en dépit du renforcement du blocus étasunien via l’activation du titre III de la Loi Helms-Burton sous l’administration de Donald Trump.

Cette mesure, conçue pour freiner les investissements étrangers, autorise les demandes d’indemnisation devant les tribunaux nord-américains au sujet des propriétés nationalisées sur le territoire de l’île lors du triomphe de la Révolution en 1959.

Toutefois, le gouvernement cubain a assuré que les entreprises étrangères jouissent d’une sécurité juridique totale fondée sur la Loi 80 de réaffirmation de la dignité et de la souveraineté de Cuba, ainsi que sur d’autres dispositions adoptées pour garantir les investissements étrangers dans le pays, indique la note du Mincex.

peo/jcc/jf/crc

 
EN CONTINU
notes connexes