samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’opposition demande à l’Union européenne de surveiller les élections au Venezuela

Caracas, 21 juillet (Prensa Latina) Le mouvement d’opposition Alianza Democrática (Alliance Démocratique) a demandé à la délégation de l’Union européenne (UE) en visite au Venezuela de favoriser la désignation d’une mission d’observation pour les élections de novembre prochain, a annoncé aujourd’hui la presse locale.

Des représentants des 21 partis du bloc d’opposition ont rencontré la commission technique de l’UE, qui est arrivée le 8 juillet dans le pays afin d’évaluer la possibilité de participer au processus d’accompagnement des prochaines élections.

Au cours de la rencontre, les parties ont échangé des idées sur les possibilités, les avantages et la faisabilité de la mise en place d’une observation lors du scrutin, a signalé le journal Últimas Noticias sur son portail web.

À cet égard, le secrétaire national du parti Primero Venezuela (Le Venezuela d’Abord), Miguel Ponente, a indiqué qu’il souhaitait que les visiteurs envoient une mission d’observation pour le processus du 21 novembre afin d’accroître la confiance des électeurs et de renforcer le processus électoral.

La veille, la mission exploratoire de l’Union européenne a constaté les garanties existantes au Venezuela en vue des prochaines élections lors d’une réunion tenue avec les autorités du Conseil national électoral (CNE).

L’équipe technique désignée par le bloc communautaire et la directrice principale du CNE, Tania D’Amelio, ont examiné les garanties pour le libre exercice et le respect du vote populaire, a noté la chancellerie vénézuélienne dans un communiqué de presse.

Au cours de la rencontre, le vice-ministre des Affaires étrangères pour l’Europe du pays sud-américain, Yván Gil, a réitéré l’invitation faite à l’Union européenne d’assister à la journée démocratique avec une mission d’observation internationale.

Dans le cadre de son séjour au Venezuela, prévu jusqu’à vendredi prochain, la délégation technique de l’UE a jusqu’à présent élaboré un programme de travail avec des autorités gouvernementales et électorales, des représentants des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, ainsi que des porte-parole de l’opposition.

En 2020, le bloc communautaire européen a exclu l’envoi d’observateurs lors des élections législatives du 6 décembre, remettant en cause les conditions existantes pour le déroulement du processus et en imposant un certain nombre de conditions, considérée comme une position d’ingérence fermement rejetée par le Gouvernement vénézuélien.

Le Venezuela organisera des élections le 21 novembre prochain pour élire les 23 gouverneurs et 335 maires du pays, ainsi que les membres des conseils législatifs régionaux et des conseils municipaux.

Le renouvellement du CNE et la convocation des méga-élections ont été le résultat direct des accords de la table de dialogue nationale, installée en 2019 entre le Gouvernement bolivarien et plusieurs partis d’opposition.

peo/mgt/Wup

EN CONTINU
notes connexes