mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba exprime sa gratitude pour la marche du projet Ponts d’Amour

La Havane, 26 juillet (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a remercié aujourd’hui la solidarité des protagonistes de la marche de plus de deux mille kilomètres du projet Puentes de Amor (Ponts d’Amours) vers la capitale nord-américaine de Washington. 

Sur son compte Twitter officiel, le mandataire a transmis sa gratitude aux amis du pays caribéen qui se sont mobilisés pour soutenir la nation dans plusieurs parties du monde .

‘Merci à tous, et une accolade de cette île qui ne se lassera pas de se battre’, a écrit le chef de l’État.

Puentes de Amor a commencé son pèlerinage le 27 juin dernier à Miami, en Floride, à destination de la capitale des États-Unis, dans le but d’attirer l’attention sur la nécessité que le président Joe Biden léve le blocus économique, commercial et financier appliqué depuis près de six décennies contre l’île.

Selon le professeur et coordinateur de l’initiative solidaire, Carlos Lazo, une telle politique d’asphyxie est ‘une violation des droits de l’Homme géante’, non seulement du peuple cubain mais de toutes les ‘familles qui ici veulent aider les leurs et en sont empêchées’.

Tout au long du parcours, le groupe de cubano-américains et de militants solidaires avec la plus grande des Antilles, a uni des volontés et créé des alliances en faveur du rapprochement entre les États-Unis et Cuba et de la levée du siège unilatéral, a déclaré Lazo à Prensa Latina,.

Selon les autorités de La Havane, le blocus constitue le principal obstacle au développement de l’île et les dommages accumulés en six décennies par l’agression s’élèvent à 147 milliards 853 millions de dollars.

L’hostilité a été exacerbée sous la présidence de Donald Trump (2017-2021), avec 243 mesures coercitives, dont 50 appliquées lors de la pandémie de Covid-19, et qui restent toujours en vigueur sous l’administration actuelle de Biden.

peo/mgt/cgc

EN CONTINU
notes connexes