jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba dénonce les entraves des EU aux liens familiaux

La Havane, 2 août (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a qualifié dimanche d’absurde l’inscription de son pays comme parrain du terrorisme, ayant refusé l’ingérence de cette mesure dans les relations entre les familles. 

Sous  prétexte de classer à la nation caribéenne comme sponsor du terrorisme, les autorités nord- américaines interdisent à nos ressortissants d’accéder au système électronique d’autorisation de voyage (ESTA), a dénoncé le chef de l’État sur son compte Twitter.

« Mettez fin à la discrimination et aux obstacles aux liens entre les familles cubaines ! », a-t-il ajouté.

En janvier 2021, la nation caribéenne a de nouveau été inscrite sur la liste unilatérale durant les derniers jours du mandat de Donald Trump (2017-2021).

Selon les autorités de La Havane, l’inclusion dans le document du département d’État ignore les 19 conventions internationales signées par le pays, liées à la lutte contre le terrorisme.

« Le territoire cubain n’a jamais accepté à être utilisé pour organiser des actions terroristes contre un autre pays. Cuba n’a eu aucune participation au financement de ce type, ni  collaboré avec les États-Unis dans ce sens », a assuré la directrice adjointe étasunienne Johana Tablada en juin dernier.

Le pays a eu un passé de coopération bilatérale comprenant  le retour des terroristes au cours de dernières années.

« Des personnes qui ont fui les États-Unis, à l’instar de pirates de l’air, ont été poursuivies et ont purgé des peines sur place», a déclaré Tablada à Cubadebate.

jcc/Jambe/ebr

EN CONTINU
notes connexes