mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Inquiétude au Liban à la suite des fusillades meurtrières

Beyrouth, 2 août (Prensa Latina) Les principales personnalités politiques du Liban ont exprimé aujourd’hui leur inquiétude à la suite d’une fusillade qui a fait cinq morts dimanche, dont trois membres du Hezbollah (Parti de Dieu).

Le président Michel Aoun a demandé à l’armée de prendre des mesures pour rétablir le calme dans la ville de Khalde, où l’incident s’est produit.

Aoun a également appelé à l’arrestation des tireurs, à leur retrait des rues et à assurer la circulation des citoyens.

Selon le chef de l’Etat libanais, les circonstances actuelles ne permettent aucune atteinte à la sécurité ni aucune pratique conduisant à la sédition.

Pour sa part, le Premier ministre intérimaire Hassan Diab a contacté le chef du parti du Courant du Futur, Saad Hariri, les chefs intérimaires de la défense et de l’intérieur, Zeina Akar et Mohammed Fahmi, ainsi que le chef de l’armée, Joseph Aoun, et les dirigeants du Hezbollah.

Dans tous les cas,  Diab a demandé que toute flambée de violence soit contenue, de peur qu’elle ne débouche sur des troubles civils.

Un communiqué du Hezbollah a décrit ce qui s’est passé comme une embuscade visant les personnes en deuil d’Ali Chebli qui ont été attaquées avec des mitrailleuses et des lance-roquettes RPG-7 au milieu d’une procession funéraire.

jcc/jcm/arc

 
EN CONTINU
notes connexes