mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine suspend la délivrance de passeports en réponse à l’épidémie de Covid-19

Pékin, 4 août (Prensa Latina) La Chine a annoncé aujourd’hui la suspension des procédures de délivrance des passeports et autres documents de voyage dans le cadre de son mécanisme visant à endiguer l’épidémie de Covid-19, obligéant à déclarer le risque d’infection dans 144 localités.

Liu Haitao, chef de l’administration nationale de l’immigration, a dit qu’elle ne traiterait que les demandes de personnes ayant un besoin réel et urgent de quitter le pays: en raison d’études, travail ou affaires.

Le grand pays asiatique collaborera avec les nations voisines pour mener des patrouilles conjointes, neutraliser les passages illégaux, la contrebande et d’autres activités criminelles aux points frontaliers.

Liu a fait état d’un renforcement de la surveillance de tous les navires, passagers et marchandises arrivant dans les terminaux aériens et maritimes du pays.

Dans le cas des ports, ils n’approuvent le débarquement, l’embarquement et l’accostage des voiliers pour les voyages internationaux que pour des raisons essentielles.

L’administration a pris ces mesures afin de minimiser les mouvements transfrontaliers et l’entrée de patients Covid-19 en provenance de l’étranger, la Chine étant confrontée à une résurgence de la dangereuse variante Delta du coronavirus SARS-CoV-2.

Le gouvernement est en état d’alerte en raison de la propagation rapide du virus dans une vingtaine de provinces, de l’augmentation quotidienne des cas autochtones et de la concentration des foyers infectieux dans au moins trois villes.

Il a ordonné aux départements concernés d’épuiser toutes les ressources pour contenir la résurgence, qui est déjà considérée comme la pire depuis le début de la pandémie à Wuhan.

Dans ce contexte, les zones à risque d’infection ont interrompu les transports publics et de plus en plus de provinces ont recours au confinement, à la restriction de la mobilité, à la paralysie de la vie socio-économique, aux tests PCR et à la vaccination de masse même pour les enfants de moins de 18 ans.

Macao fermera à partir de demain les parcs d’attractions, les cinémas, les salons de beauté et tous les sites de loisirs, à l’exception des casinos.

jcc/mem/ymr/gdc

 
EN CONTINU
notes connexes