samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Tchad accueille une vague de déplacés camerounais

N’Djamena, 17 août (Prensa Latina) Environ 11 mille personnes fuyant les affrontements entre bergers et pêcheurs dans le nord du Cameroun sont arrivées au Tchad en quête de refuge, rapporte aujourd’hui la presse locale.

Selon Gayang Souare, gouverneur de la province tchadienne de Chari Baguirmi, quelque 11 mille citoyens qui ont échappé à la violence sur le territoire du Cameroun sont arrivés dans son pays durant le week-end.

Environ deux dizaines de personnes ont péri dans ce que les autorités disent être la pire violence entre villageois au Cameroun, qui a éclaté la semaine dernière entre pêcheurs et éleveurs de diverses communautés pour plusieurs raisons.

Les services sociaux tchadiens ont accueilli près de 11 mille personnes déplacées qui sont arrivées presque sans rien, sans literie, presque sans vêtements ni nourriture, a déclaré Gayang Souare.

‘Il y a des blessés parmi eux qui ont besoin de soins médicaux immédiats et des enfants qui non accompagnés de leurs parents’, a-t-il signalé en ajoutant que la capacité d’accueil de ces personnes est dépassée.

La violence dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a lieu dans une région où l’armée camerounaise lutte depuis des années contre la secte terroriste Boko Haram, en provenance du Nigeria, et, plus récemment, contre des factions liées à l’État islamique.

peo/jcm/mt

EN CONTINU
notes connexes