jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Croix-Rouge appelée à observer les conditions de détention de Palestiniens en Israël

Ramallah, 19 août (Prensa Latina) Le premier ministre palestinien, Muhammad Shtayyeh, a exhorté la Croix-Rouge internationale à intervenir pour la libération d’un groupe de prisonniers dans les prisons israéliennes et à surveiller les conditions du reste de ses concitoyens détenus par Tel-Aviv, a rapporté aujourd’hui un communiqué officiel.

L’appel a été lancé lors d’une rencontre dans cette ville, capitale administrative de l’Autorité nationale palestinienne, entre Shtayyed et la représentante de l’organisme international à Jérusalem, Els Debuf.

Selon le texte, le chef de gouvernement a rappelé que ledit groupe de prisonniers palestiniens aurait dû être libéré dans le cadre d’un accord entre les deux parties, mais que les autorités de Tel-Aviv se sont rétractées en 2014.

Il a également demandé à la Croix-Rouge internationale de surveiller l’état de santé des Palestiniens en grève de la faim dans les établissements pénitentiaires de l’État juif pour réclamer leur libération et dénoncer la politique de détention administrative.

Contestée pour violation du droit international, cette procédure israélienne permet l’arrestation de Palestiniens sans inculpation ni jugement à intervalles renouvelables allant généralement de trois à six mois et sur la base d’éléments de preuve non divulgués que même l’avocat de l’accusé n’est pas autorisé à consulter. Selon un rapport publié en juillet, les troupes d’occupation ont arrêté au cours du premier semestre de 2021 plus de 5 000 Palestiniens, dont 854 mineurs et 107 femmes.

À l’heure actuelle, quelque quatre mille huit cent cinquante d’entre eux sont incarcérés dans des prisons israéliennes, dont plus de 220 mineurs.

peo/rgh/rob

EN CONTINU
notes connexes