mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Bolivie : possible dénonciation de l’OEA devant les instances internationales

La Paz, 1er sept (Prensa Latina) La Bolivie analyse la possibilité de déposer une plainte auprès des instances internationales contre le secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro,  en raison d’avoir émis un faux rapport sur les élections de 2019, d’après une chaîne locale.

La plainte devant les instances juridiques concernées pourrait  alléguer que le document de l’organisme régional avait contribué à la violence à l’origine de nombreux morts et blessés en novembre de cette année-là, a exprimé à Bolivia Tv Héctor Arce, ambassadeur auprès de l’OEA. 

« Almagro a déformé la vérité, puis est revenu sur un accord avec le gouvernement bolivien concernant les élections générales de 2019 », selon le diplomate.

Arce a rappelé que le pays avait déjà déposé une plainte publique contre Almagro lors d’une session du Conseil permanent de l’OEA du fait  des actes d’ingérence dans les affaires intérieures boliviennes.

« Nous épuiserons toutes les instances du droit international », a renchérit  l’ambassadeur à propos de l’éventuelle accusation.

Pour autant, selon Arce,  l’OEA pourrait  » prendre conscience et  Almagro, pour un minimum d’éthique une fois cette situation mise en lumière, être démis de ses fonctions ».

jcc/mgt/apb

EN CONTINU
notes connexes