samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’enseignement supérieur à Cuba passera progressivement à des cours présentiels

La Havane, 3 septembre (Prensa Latina) L’enseignement supérieur à Cuba passera progressivement vers les cours présentiels en privilégiant d’ici là l’attention individualisée et commencera la prochaine année scolaire en avril 2022, a rapporté hier une source officielle. 

Selon le ministre de l’Enseignement Supérieur (MES), José Ramón Saborido, dans un premier temps les universités reprendront ce 6 septembre le processus d’enseignement à distance.

Cependant, les Maisons de Hautes Études bénéficiant des conditions sanitaires nécessaires pourront commencer petit à petit les cours présentiels, a-t-il précisé au cours de l’émission télévisée Mesa Redonda.

Le MES prévoit de débuter les cours présentiels en novembre afin de terminer l’année scolaire en cours, qui devra conclure en mars prochain.

Au cours de cette période, les enseignants procéderont à des évaluations en suspens, systématiseront les contenus, s’occuperont des élèves en difficulté et dispenseront des cours du deuxième semestre avec des modifications des programmes.

Les autorités du MES ont indiqué que le prochain cours, qui se déroulera jusqu’en décembre 2022, devrait commencer en avril 2022.

‘Nous avons eu un semestre accidenté (…) en raison de la situation épidémiologique de la nation’, a signalé Saborido.

De l’avis du ministre, le système éducatif cubain défend un haut degré de présence ‘parce que nous ne cherchons pas seulement à instruire, mais aussi à influencer pour former un professionnel plus complet et en accord avec ce dont le pays a besoin’.

‘Pour élaborer cette stratégie, nous avons pris en compte les particularités de chaque institution, sa localisation territoriale et la situation épidémiologique’, a-t-il ajouté.

Il a précisé que la conception de cette stratégie a tenu compte de l’importance de préserver la santé des étudiants et des enseignants, ce qui est directement lié à la progression de la vaccination nationale contre la Covid-19.

‘La qualité du cursus ne doit pas non plus être affectée, nous avons des plans d’études et des objectifs de formation à remplir, donc, nous n’allons pas compresser ou supprimer des contenus essentiels’, a-t-il souligné.

Le MES a insisté sur la nécessité de combiner les cours présentiels avec les cours à distance.

Selon Saborido, le plus important est que ‘tous (les étudiants) aient un accès égal à la connaissance, qu’ils possèdent ou non des moyens d’accès aux technologies de l’information’.

La ministre de l’Éducation de Cuba (Mined), Ena Elsa Velázquez, a indiqué la veille que pour les élèves en âge pédiatrique, les classes en face-à-face commenceront de manière échelonnée et selon les progrès de la vaccination.

Le taux d’incidence de la Covid-19 lors des deux dernières semaines à Cuba a discrètement diminué ce jeudi en baissant à 1 073 cas pour 100 mille habitants.

peo/npg/idm/cvl

EN CONTINU
notes connexes