mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les fonctionnaires costaricains obligés de se faire vacciner contre la Covid-19

San José, 28 septembre (Prensa Latina) La Commission Nationale de Vaccination et d’Épidémiologie (CNVE) a approuvé l’obligation pour tous les fonctionnaires du secteur public de se faire vacciner contre la Covid-19, a révélé aujourd’hui le Ministère de la Santé.

Par ailleurs, la décision de la CNVE inclut également les employés du secteur privé dont les employeurs, dans le cadre de leurs dispositions internes en matière de travail, choisissent de rendre obligatoire la vaccination sur leur lieu de travail.

Le Ministère de la Santé a annoncé que le décret officialisant cette obligation de vaccination contre la Covid-19 sera publié et signé dans les prochains jours.

Selon le Ministère de la Santé, la CNVE a pris cette décision sur la base de variables épidémiologiques telles que le nombre de cas de Covid-19, la mortalité de la maladie et l’augmentation de la circulation de la variante Delta.

Mais également, précise-t-il, en raison de la forte occupation hospitalière, concernant surtout des patients qui ne sont pas vaccinés, ainsi que du ralentissement de l’afflux de personnes aux vaccinations pour recevoir leur première dose.

À ces facteurs s’ajoute l’importance de promouvoir des lieux de travail publics et privés plus sûrs et la nécessité de réduire les possibilités d’interruption des services et des travaux suite à d’éventuelles contagions.

Le Ministère de la Santé rappelle qu’en février dernier, la CNVE a approuvé l’obligation de la vaccination anti-Covid-19 pour les fonctionnaires de ce portefeuille, ainsi que pour ceux de la Caisse costa-ricienne de sécurité sociale (CCSS), la Croix-Rouge et ceux du réseau de services d’assistance directe de l’Institut national des assurances.

La CNVE indique qu’il sera de la responsabilité des directions et de l’employeur de prendre les mesures appropriées conformément à la législation et à la réglementation institutionnelle dans le cas des travailleurs qui ne veulent pas se faire vacciner contre la Covid-19.

Du 17 au 26 de ce mois, la CCSS, en charge de la santé publique au Costa Rica, a développé la stratégie Vaccination avec l’objectif d’appliquer 500 000 premières doses du vaccin AstraZeneca à autant de personnes entre 18 et 57 ans, mais seules 195 598 ont été administrées.

Le président exécutif de la CCSS, Román Macaya, a affirmé que son institution avait fait de nombreux efforts pour étendre les horaires de vaccination, travailler les week-ends et avait misé sur l’installation de postes de santé dans des locaux commerciaux, des centres éducatifs, mais que la réponse n’avait « pas tout à fait été celle espérée ».

peo/mem/ale

EN CONTINU
notes connexes