dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Lula a remporté sa 20ème victoire dans les tribunaux brésiliens

Brasilia, 30 septembre (Prensa Latina) L’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva comptabilise aujourd’hui son 20ème triomphe au sein de la justice brésilienne après qu’une cour de la capitale ait rejeté, faute de preuves, la ratification d’une plainte dans l’affaire Atibaia.

Selon le site officiel du Parti des travailleurs (PT), les victoires successives de Lula devant les tribunaux révèlent le lawfare (persécution judiciaire, utilisation de la loi comme arme politique) dont a été victime l’ancien dirigeant.

La juge Pollyanna Kelly Maciel, du douzième Tribunal pénal fédéral du District fédéral, a de nouveau rejeté la demande de réouverture de l’affaire, le parquet n’ayant produit aucune preuve valable.

Les tentatives d’accusation présentées par le ministère public sont les mêmes que celles fabriquées par l’opération Lava Jato, désactivée en raison de son caractère partiale, et considérées comme nulles et non avenues par le Tribunal fédéral suprême (STF).

‘Étant fondée sur des éléments de preuve annulés par le STF, la plainte initiale ne pouvait être confirmée de manière générique et sans restriction’, indique un extrait du jugement.

Pour le PT, la justice répète une fois de plus que Lava Jato n’a aucune preuve contre Lula, et que ‘l’ancien président a été injustement emprisonné pendant 580 jours, pour ne pas avoir accepté de changer sa dignité pour sa liberté. La vérité a gagné’, a-t-il souligné dans un communiqué.

La décision a également considéré que le délai pour l’examen des allégations alléguées était expiré.

Selon les allégations, l’ancien dirigeant ouvrier aurait bénéficié des travaux d’un montant d’environ 235 000 dollars que les entreprises de construction Odebrecht et OAS ont effectués sur la propriété d’Atibaia, dans l’État de São Paulo, en échange de faveurs accordées à ces entreprises pour des contrats avec la compagnie d’État Petrobras.

peo/mgt/ocs

EN CONTINU
notes connexes