mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les autorités cubaines optimistes quant à la reprise du tourisme

La Havane, 22 octobre (Prensa Latina) Les autorités cubaines font preuve aujourd’hui d’optimisme, tant en ce qui concerne la reprise du tourisme que la solution des problèmes de l’économie nationale, comme cela a été exprimé lors de la récente réunion du Conseil des ministres. 

Un rapport détaillé publié ce vendredi dans le journal Granma aborde la question ainsi que les attentes dans des secteurs aussi importants que celui des voyages.

La réunion hebdomadaire du Conseil des ministres a examiné la situation épidémiologique, qui s’est améliorée, mais sans sauts brusques, et a évoqué la proximité du succès de la campagne de vaccination contre le virus SARS-CoV-2, responsable de la Covid-19.

Ces éléments influencent sans aucun doute le thème du tourisme et la réouverture du pays aux voyages internationaux à partir du 15 novembre prochain, a rappelé le quotidien.

Sous la direction du président Miguel Díaz-Canel Bermúdez, accompagnés par le premier ministre Manuel Marrero, les participants ont débattu de ces questions pour l’avenir immédiat.

Marrero a pour sa part souligné que la relance du tourisme était actuellement à la une des informations, et il a fait preuve d’optimisme quant à ce qui se passera à partir de la date mentionnée, tout en faisant remarquer que cela impliquait un engagement fort de tous les niveaux de gouvernement.

Il a estimé que lorsque le secteur du tourisme redémarre et progresse il entraîne avec lui le reste des secteurs, il dynamise l’agriculture, l’industrie, et génère de l’emploi bien au-delà de ses 120 mille travailleurs.

Il a signifié que ce secteur comprend en outre plus de 400 mille emplois indirects, et a réaffirmé qu’une grande partie des revenus dont Cuba a besoin pour conserver les conquêtes sociales de la Révolution (achat de nourriture, de combustibles et de médicaments, …) est notamment générée par le tourisme.

Marrero a estimé que Cuba est une destination touristique qui n’a rien à envier à la concurrence dans la région, notamment en raison de la nature et des paysages locaux, avec tous leurs attributs, et des installations de haute qualité et du personnel hautement qualifié.

Il a réitéré que l’ouverture internationale du 15 novembre prochain est une grande opportunité, mais qu’il faut offrir des choses différentes, participer au dynamisme de l’économie, alors que les résultats obtenus permettront l’amélioration de la qualité de vie du peuple.

peo/mgt/rfc

EN CONTINU
notes connexes