dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Gabriel Boric en tête de la course présidentielle chilienne

Santiago du Chili, 3 novembre (Prensa Latina) Le candidat de gauche à la présidence chilienne, Gabriel Boric, est en tête des préférences électorales à moins de trois semaines des élections, selon un sondage rendu publique aujourd’hui.

L’ancien leader étudiant de 35 ans est le plus jeune candidat au palais de la Moneda et représente la coalition Apruebo Dignidad, qui comprend le Frente Amplio et l’alliance Chile Digno, composée de plusieurs partis et mouvements politiques et sociaux.

Selon le sondage de l’agence de recherche Data Influye, M. Boric obtient 32 % des voix, soit 6,3 points de plus que lors du précédent sondage.

En deuxième position, on trouve le candidat d’extrême droite José Antonio Kast, du Parti républicain, avec 27 %, et en troisième position, la sénatrice Yasna Provoste, du Nouveau pacte social, avec 13 points.

L’enquête a été réalisée en ligne entre le 29 et le 31 octobre auprès de 1 743 personnes de plus de 18 ans de toutes les régions du pays.

Les élections au Chili auront lieu le 21 novembre et, outre le président, des députés, des sénateurs et des conseillers régionaux seront élus.

L’enquête de Data Influye a par ailleurs mesuré l’administration présidentielle et a mis en lumière que 75 % des citoyens désapprouvaient la manière dont le président Sebastián Piñera conduisait son gouvernement.

M. Piñera risque d’être destitué par le Congrès national pour avoir vendu une partie du projet minier Dominga dans le paradis fiscal des îles Vierges britanniques, une affaire révélée par les Pandora’s Papers.

Si la procédure de destitution est approuvée par la Chambre des députés, où l’opposition dispose d’une majorité confortable, M. Piñera pourrait être suspendu de ses fonctions avant la fin de son mandat, en mars 2022.

jcc/mem/car

EN CONTINU
notes connexes