mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des émigrés continuent à arriver à Mexico en provenance du Chiapas

Mexico, 3 novembre (Prensa Latina) Quelque quatre mille migrants originaires d’une douzaine de pays continuent d’arriver à Mexico afin de présenter leurs revendications aux autorités nationales, ont annoncé aujourd’hui les porte-parole de la sédition. 

Luis García Villagrán, directeur du Centre pour la dignité humaine, l’une des organisations encourageant la révolte , a indiqué  avoir fait huit heures  de suite à pied depuis la municipalité de Galeana jusqu’à la capitale municipale de Pijijiapan, où ils ont passé la nuit.

Le contingent a installé son campement dans le dôme de l’unité sportive, où 13 sans-papiers ont été la cible de tirs dimanche faisant un mort et quatre blessés lorsque le camion dans lequel ils voyageaient ne s’est pas arrêté lorsque la Garde nationale l’a arrêté.

.Heyman Vázquez Medina, curé de Huixtla, a dénoncé le fait que « des éléments de la Garde nationale et de l’Institut national des migrations (INM) ont menacé de le détenir alors qu’il transportait des enfants et des femmes à Pijijiapan ».

« Je transportais de l’eau et des médicaments pour les migrants, et en chemin je les distribuais. Il y avait beaucoup d’enfants malades et je leur ai dit de monter dans ma camionnette, mais comme il y en avait tellement, j’ai fait quatre voyages ». 

« Quelqu’un de la Garde nationale qui était là m’a vu lors du dernier transfert, à trois kilomètres de l’entrée de Pijijiapan. Ils ont croisé leurs voitures sur la route et je me suit fait entourer d’agents de la Garde nationale et de l’INM », a-t-il dit.

jcc/mgt/lma

 
EN CONTINU
notes connexes