mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Mise en garde contre l’augmentation de la faim aiguë en 2021

Nations Unies, 9 novembre (Prensa Latina) Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a averti aujourd’hui que le nombre de personnes au bord de la famine augmente, alors que celui des personnes souffrant de faim aiguë a augmenté d’environ 3 millions de personnes cette année. 

Le nombre de personnes souffrant de la faim extrême est passé de 42 millions au début de l’année (27 millions en 2019) à plus de 45 millions dans 43 pays, a ajouté l’agence de l’ONU.

Le directeur exécutif du PAM, David Beasley, a déclaré que des dizaines de millions de personnes se retrouvent dans un abîme à cause des conflits, du changement climatique et de la Covid-19, phénomènes qui plongent des millions de personnes au bord de la famine.

Notant que la pandémie et les affrontements ne sont pas la seule source de problèmes, il a appelé l’attention sur d’autres facteurs externes qui accroissent l’instabilité alimentaire, notamment la hausse des prix des combustibles, des denrées alimentaires et des engrais, ce qui stimule de nouvelles crises comme celle que connaissent actuellement l’Afghanistan, le Yémen et la Syrie.

Le PAM et ses partenaires humanitaires redoublent d’efforts pour aider les millions de personnes qui sont confrontées à la faim, mais les besoins dépassent largement les ressources disponibles à un moment où les sources de financement traditionnelles sont surchargées.

Beasley a précisé que le coût qui devrait permettre d’éviter la famine dans le monde s’élève maintenant à sept milliards de dollars, une nécessité humanitaire qui croît exponentiellement, raison pour laquelle des fonds supplémentaires sont nécessaires.

Au cours de cette année, le PAM s’est engagé dans la plus grande opération de son histoire, qui concerne 139 millions de personnes dans les 85 pays où il opère et qui couvre les besoins alimentaires et nutritionnels d’urgence.

peo/Jha/crc

EN CONTINU
notes connexes