vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain Díaz-Canel souligne la condamnation du blocus par des personnalités éminentes

La Havane, 10 novembre (Prensa Latina) Le président Miguel Díaz-Canel a souligné aujourd’hui le soutien d’anciens dirigeants d’Amérique latine et de plus de 200 personnalités mondiales ayant mis en lumière une lettre demandant la fin du blocus contre Cuba.

Par le biais de son compte Twitter officiel, le chef d’État cubain a également souligné le rejet international des actions visant à subvertir le système politique de la plus grande île antillaise instiguées et financées par le pays voisin.

« Des personnalités du monde entier signent une lettre à la communauté internationale : arrêtez le blocus et les actions déstabilisantes contre Cuba », a-t-il écrit.

La lettre, rendue publique mercredi et adressée à Joseph Biden, a été signée par les anciens présidents Dilma Rousseff, Rafael Correa, José Manuel Zelaya et Ernesto Samper.

La pétition a également été soutenue par des écrivains, des hommes politiques, des artistes et des juristes.

Les signataires ont rappelé que Washington maintient depuis plus de 60 ans un régime de mesures coercitives contre La Havane, intensifié sous l’administration de Donald Trump (2017-2021) et en vigueur sous l’administration Biden.

jcc/mem/cgc

EN CONTINU
notes connexes